Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi

Le parc à thèmes Daishichi

| Partageons quelques secrets de la méthode Kimoto | Le polissage du riz ultra-plat |
| Visite de la brasserie de saké | Une chai^ne d’embouteillage de nouvelle génération |

Partageons quelques secrets de la méthode Kimoto

Les joies du Kimoto

Bienvenue dans le monde merveilleux du Kimoto !
Entrez dans le monde du Kimoto, vous y découvrirez un univers de grande qualité et de richesse tout à fait inégalable par les méthodes modernes de fabrication du saké. Pour nous, la distinction va bien plus loin que le simple coefficient de polissage du riz. Quel est donc le secret ? La profondeur de l’arôme.

L’alliance merveilleuse du saké et des aliments

La raison d’être du saké : rehausser les plaisirs de la table

Le saké Kimoto de Daishichi rappelle cette vérité toute simple. On vous sert un repas délicieux, que pensez-vous ? « Un junmai-Kimoto serait parfait avec ça ! ». Ou bien, vous buvez une gorgée de saké et vous remarquez que votre appétit s’aiguise : « Ce saké mérite un mets somptueux. Qu’allons-nous prendre ? ». Telles sont les réflexions qui viennent à l’esprit tout naturellement, tant la relation entre saké et aliments est étroite.


Daishichi ne laisse pas de place à l’inquiétude quant à la recherche d’un « saké qui ne gêne pas les aliments » ou de plats qui « ne gênent pas le saké ». Il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Le saké Daishichi rehausse la saveur des plats et ses propres arômes sont accentués par les aliments.

Un grand saké, primé comme second rôle pour le plat principal

Imaginez un excellent dîner lors d’une soirée agréable. Les maîtres de maison ont fait couler le daiginjô pour l’occasion et la cuisinière a fait honneur aux invités. Mais voilà que quelqu’un dit : « Le daiginjô est délicat, il faut le boire avec une entrée simple. » Quel dommage !


Chez Daishichi, nous pensons qu’un saké appelé à jouer le rôle principal à table doit être assorti au plat principal, pour lequel le chef a déployé tout son savoir-faire. C’est pourquoi les daiginjô de Daishichi sont fabriqués à base de riz traité selon la méthode Kimoto. Ils recèlent en effet une saveur délicate et raffinée, mais résolument secondée par la force douce et harmonieuse de la maturité.

Le saké Kimoto : le complément parfait d’un repas parfait

Le saké Kimoto possède une riche palette de composants aux arômes savoureux, qui en font une boisson robuste et acide. Il est donc peu susceptible de perdre son arôme ou de s’affadir quand il accompagne un repas. La proportion importante d’acide lactique dans le saké Kimoto fait qu’il accompagne bien des plats contenant du beurre, de la crème ou du fromage. Les acides aminés qui caractérisent le saké Kimoto se maintiennent bien avec des plats aux saveurs intenses. Le saké Kimoto nettoie le palais après un délicieux plat riche en graisse. Si le repas comprend des mets aux saveurs particulièrement relevées, faire chauffer le saké lui permettra de déployer le meilleur de lui-même. Le saké Kimoto n’est pas simplement un apéritif ; il peut et doit être apprécié avec le repas. Il convient bien à la cuisine japonaise, c’est certain, mais aussi à l’occidentale ou à la chinoise. C’est un saké universel, exceptionnellement polyvalent.

 

Choisissez un saké pour accompagner votre repas

[Sashimi toro, poulet frit, dorade à l’étuvée et au saké, beignets de crevettes, yose-nabe (sur une base de bouillon), palourdes à la crème, steak de veau à la crème, terrine de coquilles Saint-Jacques, poulet sauté, gratin d’huîtres, shabu-shabu (sauce sésame)

 

[Pour le saké junmai ginjô]
Langouste cuite à la paille, dorade grillée au charbon de bois avec sauce au beurre, terrine de foie gras, congres mijotés, tempura, flet japonais poêlé, coquilles Saint-Jacques à la crème, canard à l’orange, boulettes chinoises, steak de palourdes, saumon fumé, canard laqué de Pékin

 

[Pour le nama saké]
Sauté de langouste, tempura de crevettes, de congre ou de platycephalus fuscus, poulet ou perdreau rôti.


RETOUR | SUIVANT


FAQ

Maison de Saké Daishichi
1-66 Takeda, Nihonmatsu,
Fukushima 964-0902, JAPAN
FAX: +81 243-23-0008
E-mail:info@daishichi.com

Nous acceptons vos demandes de renseignements en anglais ou en japonais.