Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi

Le parc à thèmes Daishichi

| Partageons quelques secrets de la méthode Kimoto | Le polissage du riz ultra-plat |
| Visite de la brasserie de saké | Une chai^ne d’embouteillage de nouvelle génération |

Tour par la brasserie

Shibori (extraction)

Funagake
Funagake  

L’apogée du brassage du saké est le shibori. Connue aussi sous le nom de joso, cette étape consiste à séparer le moromi suffisamment fermenté, le saké et la lie. Il existe trois méthodes pour cela : la méthode conventionnelle implique l’utilisation d’un simple compresseur ; dans la méthode traditionnelle, on utilise des sacs à saké et des cuves ; et il existe une méthode où l’on suspend uniquement les sacs à saké.
Le saké tout juste pressé contient encore des enzymes actifs. Il garde une certaine rugosité, due au gaz carbonique issu de la fermentation. Mais, avec le temps, il mûrit et acquiert l’arôme véritable du saké.

Funaba
Funaba  

Aux derniers stades, le moromi évolue d’instant en instant. Savoir quand intervenir est fondamental et la décision de passer au shibori doit être prise au moment précis où le moromi est dans sa meilleure condition. C’est un travail critique, une des tâches qui incombent au maître-brasseur. Le bon saké présente une très légère coloration verte, appelée ao-zae.

??
Un nouveau saké voit enfin le jour.


FAQ

Maison de Saké Daishichi
1-66 Takeda, Nihonmatsu,
Fukushima 964-0902, JAPAN
FAX: +81 243-23-0008
E-mail:info@daishichi.com

Nous acceptons vos demandes de renseignements en anglais ou en japonais.