Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi

Le parc à thèmes Daishichi

| Partageons quelques secrets de la méthode Kimoto | Le polissage du riz ultra-plat |
| Visite de la brasserie de saké | Une chai^ne d’embouteillage de nouvelle génération |

Tour par la brasserie

Polissage du riz


Gepolijste rijst van opzij gezien.

Le but du polissage est de débarrasser le grain des protéines, graisses, etc. réparties juste sous la surface du grain. La méthode qui s’approche le plus de cet idéal consiste à enlever une quantité homogène de matières sur chaque face du grain. On obtient alors un grain très plat.

Voici la méthode de polissage du riz ultra-plat, découverte et développée par Daishichi. (Voir photo ci-dessous.) Les méthodes traditionnelles de polissage du riz avaient toutes tendance à donner aux grains, de forme naturellement elliptique, une forme sphérique, ce qui entraîne la perte de matière utile aux extrémités de l’axe long des grains, tout en laissant les parties plus plates et plus épaisses du grain à peine entamées. (Voir photo à gauche)


Les grains de la partie supérieure droite sont ultraplats après polissage. Les grains en bas à gauche sont polis de façon traditionnelle. (le taux de polissage est de 50% pour les deux catégories. La photo a été prise face aux grains.)

Polissage du riz conventionnel

Polir les grains en leur donnant une forme sphérique entraînait une perte inutile de matières appréciables, mais aussi le maintien de composants qui détériorent le goût. La qualité variait énormément.

Polissage du riz ultra-plat
En polissant la surface jusqu’à obtenir des grains extrêmement plats, les composants qui détériorent le goût sont complètements supprimés et le résultat est une qualité constante quel que soit le taux de polissage. La qualité est considérablement meilleure, en comparaison des méthodes conventionnelles.

C’est Tomio Saito (anciennement Expert principal du Bureau Régional des Impôts de Tokyo) qui, à l’origine, avança le principe du polissage du riz plat. Daishichi a fait un pas de plus en créant le polissage ultra-plat.

Notez la forme plate et elliptique des grains polis. Un savoir-faire pointu est exigé pour le polissage ultra-plat et l’opération prend plus de temps qu’avec les méthodes traditionnelles. Cependant, les recherches montrent que la qualité finale est égale à celle du riz poli de manière conventionnelle (quantité conservée / quantité traitée) avec un taux supérieur de 10% (« supérieur » signifiant « plus bas », puisque les taux plus bas représentent une meilleure qualité). Le riz poli ultra-plat a une valeur bien plus élevée que le taux de polissage apparent ne le suggère.

Nos spécialistes en polissage produisant ce riz poli ultra-plat sont guidés à la fois par d’abondantes données scientifiques et par leur propre savoir-faire.
La section de polissage du riz de Daishichi est la seule qui ait été reconnue par le Directeur-Général de l’Agence des Sciences et Technologies (1999), la seule aussi à avoir reçu le Prix du Technicien d’Excellence de la préfecture de Fukushima : Maître artisan de Fukushima (2000), et aussi le Prix du Technicien en brassage de la Société brassicole du Japon (2003).



FAQ

Maison de Saké Daishichi
1-66 Takeda, Nihonmatsu,
Fukushima 964-0902, JAPAN
FAX: +81 243-23-0008
E-mail:info@daishichi.com

Nous acceptons vos demandes de renseignements en anglais ou en japonais.