Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi

Le parc à thèmes Daishichi

| Partageons quelques secrets de la méthode Kimoto | Le polissage du riz ultra-plat |
| Visite de la brasserie de saké | Une chai^ne d’embouteillage de nouvelle génération |

Tour par la brasserie

Préparation de la pâte de départ : début

Le riz cuit à la vapeur, le kôji et l’eau sont placés dans des cuves hangiri
hangiri et mélangés manuellement ; cette opération porte le nom de temoto.

Cultiver une concentration de bonne levure s’appelle moto, et la façon de procéder la plus traditionnelle à cet effet s’appelle la méthode Kimoto. L’opération de brassage Kimoto consiste d’abord à mettre un certain volume de moto-kôji, du riz et de l’eau, dans les cuves hangiri, qui sont larges et peu profondes. Huit cuves hangiri sont remplies en même temps, et le contenu est bien mélangé.

La méthode Kimoto, qui suit, est une opération vitale pour la culture de la levure. Une différence dans la pâte peut être la cause de modifications énormes au niveau du goût du saké produit. Vous trouverez plus de détails sur la méthode Kimoto de Daishichi dans Le parfait petit manuel de la méthode Kimoto sur ce site.


La salle du Kimoto, où vivent des micro-organismes naturels


FAQ

Maison de Saké Daishichi
1-66 Takeda, Nihonmatsu,
Fukushima 964-0902, JAPAN
FAX: +81 243-23-0008
E-mail:info@daishichi.com

Nous acceptons vos demandes de renseignements en anglais ou en japonais.