Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi Maison de Saké Daishichi

Le parc à thèmes Daishichi

| Partageons quelques secrets de la méthode Kimoto | Le polissage du riz ultra-plat |
| Visite de la brasserie de saké | Une chai^ne d’embouteillage de nouvelle génération |

Tour par la brasserie

Préparation de la pâte de départ : chauffage de la pâte

La pâte soigneusement brassée est ensuite déplacée des huit cuves hangiri vers une petite cuve appelée tsubodai. La température est progressivement élevée à l’aide d’appareils de chauffage. Les bactéries lactiques se développent, produisant de l’acide lactique qui détruit les autres bactéries. La levure est alors ajoutée, et une levure robuste et prolifique croît et se multiplie. Il arrive un moment où la levure dégage suffisamment de chaleur pour que les appareils ne soient plus indispensables.


La mousse du Kimoto est blanche, fine et pétillante car le brassage a accéléré les effets de la saccharisation, réduisant la moiteur et rendant le mélange plus piquant. La levure, qui a survécu au dur processus de sélection naturelle, continue de pousser dans la mousse.

Le maître-brasseur tient un appareil de chauffage, rempli d’eau chaude. On utilise cet appareil en fonction des besoins, selon le but recherché : pour mélanger, pour tremper, etc.



FAQ

Maison de Saké Daishichi
1-66 Takeda, Nihonmatsu,
Fukushima 964-0902, JAPAN
FAX: +81 243-23-0008
E-mail:info@daishichi.com

Nous acceptons vos demandes de renseignements en anglais ou en japonais.